Partagez | 


 

 Suis-moi, je t'emmène - Elwing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fury




Messages : 49
Inscription : 30/03/2014


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Suis-moi, je t'emmène - Elwing   Jeu 26 Juin - 22:19

Aïe, sa jambe. Toujours en train de frimer, d'impressionner les juments et les manipuler, Quartz. Et même si ce matin là il n'en avait pas encore vu une seule, il savait qu'une jument de ses terres viendrait voir. Elles étaient toutes si curieuses et si naïves... L'étalon ne se faisait que trop de plaisir à les manipuler. Et même si aucune ne lui plaisait, il aimait ce jeu permanent. Chaque jument était un nouveau défi, un nouveau caractère à dompter. En y pensant, un sourire narcissique se dessina sur les lèvres de l'isabelle, il aurait presque pu s'en lécher les babines tellement son désir était grand. Voilà à quoi il s'occupait, hormis maîtriser son élément, la terre, qu'il connaissait pourtant parfaitement.

Mais Aïe, sa jambe. En cherchant à escalader les monts enneigés un peu trop rapidement - pour frimer, bien évidemment - l'étalon avait marché sur une pierre qui semblait avoir légèrement endommagée sa fourchette. Mais même s'il souffrait, à ses yeux, ce n'était rien. Non, lui, il pensait être un dur et résister à tout. Ce n'était même pas s'il se pensait être immortel, un dieux. Tellement égoïste, et tellement fier d'être le meilleur, le plus fort... Ah, la bêtise n'est pas qu'humaine ! Et pourtant, Dieu sait combien il souffrait. Mais non, il continuait à grimper le plus naturellement possible, le visage crispé. Il ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin, car il faut dire que cette longue ascension n'avait pas été un échec ; Quartz n'était plus bien loin du sommet culminent, et il était vrai que stopper une telle escalade aurait été dommage. Mais peut-être moins risqué à cause de sa jambe, bien qu'il soit trop butté pour admettre qu'il devait faire une pause.

Aïe sa jambe. Désormais, l'étalon était au sommet. Il était fier de lui, bombant le torse, prêt à exposer sa réussite aux yeux d'une belle jument. Il souriait, toujours plus fier de lui. Mais il eut beau regarder autour de lui, aucune donzelle ne lui avait fait le plaisir de venir le féliciter. Il n'y avait autour que le paysage enneigé des hautes montagnes qui dominaient ses terres. Même pas une odeur. Quel dommage. Malgré cela, il en profita tout de même pour prendre son souffle. Presque voûté, cette fois-ci, le peu de présence à ses côtés l'arrangeait bien. Il reposait son sabot, qui le faisait de moins en moins souffrir grâce à cette pause. Une chose était sûre, l'isabelle n'était pas prêt de redescendre.


_________________
F U R Y

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Suis-moi, je t'emmène - Elwing   Mar 1 Juil - 12:31

Elwing marchait tranquillement dans les monts enneigés, soulevant un par un ses membres engourdies par la poudreuse. Après plusieurs minutes d'escalade, elle arriva enfin au sommet. Fière d'elle, elle s'autorisa une pause. Elle huma l'air frais des montagnes et regarda les alentours. RAS. La jument éternua et tourna la tête vers son épaule droite. Son croissant de lune avait été recouvert par la neige. L'isabelle souffla doucement dessus, et la neige s'enleva. La belle esquissa un sourire et soupira. Peut être que son frère se trouvait dans ces montagnes. Du moins elle l'espérait. Car les montagnes étaient l'un des rares endroits qu'elle n'avait pas visité. Alors que Elwing repensait à tout le chemin qu'elle avait fait, son regard se posa sur une forme d'équidé non loin d'elle. La belle plissa les yeux. Les rafales de vent, soulevant la neige de temps à autre l'empêchait de voir la couleur de ce cheval. Comme il était à quelques mètre de l'isabelle, la jument décida de se rendre à ses côtes. La petite jument prit le galop, en prenant garde de ne pas tomber à chaque foulées. Quand elle arriva au niveau de l'équidé, Elwing n'osa pas se manifester. Alors qu'elle s'approchait d'avantage de cet inconnue, la belle posa son antérieur gauche dans un terrier recouvert par la neige. Elle s'enfonça jusqu'à au poitrail dans cette étendue blanche et ne pût s'empêcher de pousser un hennissement de surprise. Elle s'était trahis toute seule, trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
 

Suis-moi, je t'emmène - Elwing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Denmoriny :: Espace Hors Jeu ::  Bureau des Helpers  ::  Archives V1 ::  RP's d'Antan -